La lac salé Chott Djerid | Tozeur | Guide de voyage en Tunisie

Le lac salé (Chott El Jerid)

Le lac salé chott Djerid est la plus vaste plaine saline ou sebkha tunisienne avec une superficie d’environ 5 000 km2. Il s’agit de la plus grande des sebkhas du Maghreb.

Le 7 novembre 2007, le site est désigné site Ramsar. Le 28 mai 2008, le gouvernement tunisien propose le site pour un futur classement sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Long de près d’une centaine de kilomètres d’est en ouest, le chott el-Jérid se prolonge à sa pointe orientale par le Chott el-Fejaj. Déployé sur un axe est-ouest entre Nefta à l’ouest et El Hamma à l’est, l’ensemble couvre pratiquement la largeur du Sud tunisien, entre le golfe de Gabès et la frontière algérienne, respectivement distants du chott d’une vingtaine de kilomètres.

Le lac salé chott Djerid est situé dans un creux synclinal, à la limite entre les chaînons montagneux tunisiens et la plateforme saharienne. Son altitude actuelle est de 15 à 20 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Découvrez le plus grand lac salé d’Afrique dominé par la chaîne de montagnes de l’Atlas saharien et ses environs, et émerveillez-vous devant cette étendue de sel à couper le souffle qui s’allonge à perte de vue. Admirez ce paysage salin avec ses mirages au-dessus de l’horizon et délectez-vous de ce phénomène optique qui marque la dépression du sel.

Le lac salé chott El Jerid en images

Le lac salé chott El Jerid en vidéo

Le lac salé chott El Jerid sur la carte