Zaghouan Travel Guide | Zaghouan Tunisie | Tunisia Travel Guide

Zaghouan

Zaghouan est une ville du nord de la Tunisie , située à 50Km de la capitale Tunis et à 35Km de la station balnéaire de Hammamet, la ville de Zaghouan est l’une des plus belles destinations de la Tunisie.

Zaghouan domine une vaste plaine agricole et établie sur le versant du Djebel Zaghouan et abrite près 20 798 habitants en 2014. Non loin de la capitale Tunis, à environ cinquante et un kilomètres et est limité par les gouvernorats de La Manouba et Ben Arous au nord, Kairouan et Sousse au sud et Siliana et Béja à l’ouest. Zaghouan se trouvant sur la route d’El Fhas, célèbre site romain de Thuburbo Majus, Petite ville aux céramiques andalouses et aux balcons suspendus. Connue pour sa richesse naturelle minière et surtout thermale de premier choix, cette localité, berbère à l’origine, fascina les romains qui la baptisèrent Ziqua (terme en relation avec l’eau) avant qu’elle soit occupée par les Andalous refugiés en 1609.

Zaghouan est un bourg avec des rues escarpées à l’emplacement de l’antique Ziqua, dans laquelle ne subsiste qu’une porte triomphale. Elle est en effet coupées de petites places offrent des échappées sur la plaine. La ville est célèbre pour ses roses, notamment les ancêtre botanique de la rose : l’églantier, qui étaient cultivées au XVIIe siècle lors de la Reconquista par les musulmans andalous chassés d’Espagne.

Zaghouan attire des touristes du monde arabe ainsi que des tunisiens car cette région est réputée pour ses sources (aïns) et ses hammams. L’un des plus connus est sans doute le hammam de la ville de Zriba et son eau de rose qui se trouve à huit kilomètres de Zaghouan.

Histoire

Zaghouan était conquise au septième siècle avec l’éclosion de l’Islam au sein du Maghreb, par le chef militaire Moussa Ibn Noussaîr. Et par la suite, la cité fut gouvernée par les Aghlabides puis les Fatimides avant d’être envahie par les Espagnols.
Par la suite, l’avenu du Christianisme qui s’est introduit en Afrique du Nord grâce aux commerçants qui sont venus de l’Orient qui s’y sont installés et par le biais des nombreux ports qui s’y trouvaient. Et plusieurs preuves nous aient parvenues de cette période depuis le deuxième siècle.
Dans cette époque de l’histoire, Zaghouan était représentée par l’évêque Séjermès. Et cette représentation est enfaite l’une des plus anciennes attestations qui prouve la présence des chrétiens dans cette région.
On peut encore trouver des traces indéniables de nos jours, qui renvoient à l’époque chrétienne.

Ce qu’on a pu découvrir dans cette ville en témoigne largement ; Des tombes, des cimetières, des fosses communes taillés et même la roche sous forme de petite chambre. Tous ses monuments se trouvent encore non loin d’un village nommé Sidi Medyen placé derrière la montagne de Zaghouan ou encore dit Djebel Zaghouan, non seulement là bas mais aussi dans d’autre endroits tels que Sidi Zid et Ain Asker.
Et même si on ne possède rien pour prouver que la ville de Zaghouan était forte prospère à l’époque des carthaginois ou l’ère punique, cela ne nous empêche pas pas d’exhiber plusieurs preuves irrévocables de sa prospérité et de son essor à l’époque romaine et plus particulièrement entre le deuxième et le troisième siècle après J.C. Effectivement, la ville a vécu un très grand essor ce qui lui a valu le nom de Municipe. Ziqua ; l’ancienne appellation de l’actuelle ville de Zaghouan, d’après les chercheurs, il est très probable que son nom est une dérivation du mot « aqua », c’est-à-dire eau, qui fait allusion à la richesse principale de cette région.

La ville actuelle, selon ces mêmes chercheurs, est estimée construite sur le reste de la même ville romaine ancienne. De nombreuses sculptures peuvent le prouver et l’une d’entre elle fut offerte à Boniface : gouverneur d’Ifriqiya (423-432 J.C.) en son hommage qui a œuvré pour la rénovation et la restauration de la ville.
Le fameux Temple des Eaux représente la pièce à conviction la plus importante, un œuvre qui atteste de l’importance à l’histoire de Zaghouan à l’époque romaine et même longtemps après. Sa stature se dresse fièrement de nos jours sur les hauteurs de la montagne de la cité.

Zaghouan en images

Zaghouan en vidéo

Top visites à Zaghouan

Zaghouan est l’endroit où l’on ne risque pas de s’ennuier ! Entre ses différents sites archéologiques, le temple des eaux et son aqueduc on en a pour remplir une semaine. Découvrez avec nous les incontournables de Zaghouan.

Où se loger à Zaghouan

A Zaghouan, le choix d’hébergements est tellement vaste qu’il peut répondre à tous les besoins et tous les goûts ! Entre les hôtels, les maisons d’hôtes et les locations de vacances vous n’avez que l’embarras du choix.

Zaghouan sur la carte