Bulla Regia archaeological site | Tunisia Travel Guide

Bulla Regia Archaeological Site

Le site archéologique de Bulla Regia est situé à quelques kilomètres au nord de la ville de Jendouba, dans le nord-ouest du pays, il constitue l’une des étapes principales du tourisme culturel dans cette région. Les vestiges qu’il présente sont les témoins de plus de 17 siècles de l’histoire d’une agglomération fondée par les Numides à la fin du VIe siècle avant J.-C. au plus tard et devenue assez vite une résidence royale. Autonome au début de la période romaine, elle fut érigée en municipe sous les Flaviens et en colonie romaine sous l’empereur Hadrien (117-138). A la fin du Ve siècle, ses habitants ont été jugés comme de mauvais chrétiens par Augustin.

Ses vestiges archéologiques qui s’étendent sur plus de 60 ha, offrent au visiteur des témoignages de la période protohistorique (dolmen et hanout) et numide ( urbanisme, niveaux d’habitat, céramique et numismatique, épigraphie, ect.), et surtout, de la période romaine ( forum, temples, marché, monuments de spectacle, thermes publics, monuments hydrauliques, nécropoles, etc.) et paléochrétienne ( églises). Mais ce qui fait la célébrité du site, ce sont ses demeures patriciennes ornées de très beaux pavements de mosaïques figurées et, surtout, d’étage souterrain, ce qui est à ce jour sans exemple dans l’architecture domestique antique.

Bulla (la) Royale. L’appellation semble quelque peu pompeuse par rapport à la place réelle occupée par cette cité dans l’histoire, mais elle se justifie par le fait que Bulla a été, au deuxième siècle avant J-C., la capitale d’une principauté numide issue du démembrement du royaume de Massinissa, ennemi héréditaire des Romains qui auraient fini par le battre.

La fondation de Bulla remonte bien plus haut que cette époque, comme en témoignent les mégalithes et dolmens épars sur le site. De même, de maigres vestiges d’époque punique attestent de l’influence de la métropole carthaginoise sur le mode de vie d’une population majoritairement numide. Mais c’est l’occupation romaine qui nous a légué l’essentiel des vestiges qui, aujourd’hui, s’étendent sur plusieurs dizaines d’hectares.

On retrouve à Bulla Regia toutes les composantes de la cité romaine antique : temples, forum, bains publics, théâtre, etc. Certains de ces monuments, comme les thermes érigés au deuxième siècle, sont de taille imposante. Mais la plus grande originalité du site se présente sous forme de villas à étages : un niveau à la surface du sol, aujourd’hui passablement arasé mais dont subsistent de très beaux lambeaux de pavements en mosaïque, et un niveau en sous-sol, fréquenté en été pour lutter contre la chaleur torride qui sévit ici en cette période de l’année ; et cela nous a valu en héritage des demeures quasiment intactes avec de superbes pavements de mosaïque, dont l’éblouissant tableau dit de l’Amphitrite portée par un centaure marin, Neptune et deux génies ailés.

Le site archéologique de Bulla Regia est encore pour les trois quarts enfoui, pourtant les éléments dégagés justifient réellement qu’on aille les voir.

La visite commence généralement par les thermes de Julia Memmia, aux intéressantes mosaïques ; ils faisaient partie d’une riche villa patricienne, à laquelle a été donné le nom de sa propriétaire. Bien qu’on puisse se représenter l’agencement global, l’ensemble est beaucoup moins bien préservé que le théâtre, à l’est, de dimensions assez modestes, mais dont la plupart des gradins sont intacts. Il est situé derrière une vaste place, près d’un temple dédié à Isis.

En revenant vers la partie ouest, au-dessus des thermes, on entame le circuit vers le nord, et l’on passe les ruines d’édifices de diverses périodes : une petite forteresse byzantine, deux basiliques chrétiennes d’époque intermédiaire (Ve-VIe siècles).

C’est au niveau de la nécropole que l’on découvre la partie la plus originale du site : des villas souterraines, construites par les Romains, non pas dans le but de se protéger, mais pour profiter de la fraîcheur de la terre.

En face du site : une aire de repos avec commodités et un petit musée de site en cours de réaménagement et qui renferme quelques unes des trouvailles faites sur place et éclaire de manière intelligente quelques aspects de la civilisation numide.

Bulla Regia en images

Bulla Regia en video

Le site archéologique de Bulla Regia sur la carte